LADISLAS KIJNO

Ladislas Kijno (1921-2012) est un artiste français né à Varsovie.
Il étudie la philosophie et fréquente l’atelier de Germaine Richier dans l’après seconde- guerre mondiale.
Ladislas Kijno est considéré comme l’un des artistes majeurs du XXe siècle et l’un des maîtres de l’abstraction, spécialiste de la technique du froissage et de la vaporisation sur toile.
Sa rencontre avec Louis Aragon en 1943 l’a également amené à beaucoup oeuvrer en collaboration avec des poètes.
D’innombrables hommages habitent ses créations : Nicolas de Staël, Nelson Mandela, mais encore les combats aux côtés des peuples algériens ou vietnamiens, mais aussi Tahiti, la Chine et l’île de Pâques.
Ladislas Kijno rencontre plusieurs fois Picasso, il est une figure majeure du mouvement de la peinture informelle et un précurseur des graffitis.
Pour Kijno les formes sphéroïdes et ovoïdes, sous l’influence de l’œuf, symbole de la forme absolue, amènent les rythmes courbes à devenir de plus en plus abstraits.

« L’univers est en expansion courbe ; l’énergie, la matière sont symboliquement comme une boule. »
« La peinture est un métier qui tue. D’une façon ou d’une autre, il faut y laisser sa peau. »
Ladislas Kijno